Film

    Elsa

  • Reine des Neiges (La)

    2013

Elsa

Elsa

Nom/Prenom : Elsa

Nom/Prenom original : Elsa

Description :
Elsa, fille du Roi Agdar et de la Reine Idun d’Arendelle et sœur aînée de la princesse Anna, est dotée depuis sa naissance de pouvoirs magiques qui lui permettent de contrôler la neige et la glace, dès lors que ses émotions ne les rendent pas incontrôlables… Ce don, la jeune femme aux cheveux blonds le vit comme une malédiction, un sortilège à l’origine de tous ses tourments.

Durant son enfance, les pouvoirs d’Elsa sont synonymes de jeux complices et de moments de bonheur partagés avec sa sœur cadette Anna : les deux princesses jouent ainsi à se rouler dans la poudreuse ou à confectionner des bonhommes de neige quelle que soit la saison… Jusqu’au jour où Elsa blesse accidentellement à la tête sa petite sœur. Après la guérison d’Anna grâce aux dons de guérisseur de Grand Pabbie, le patriarche des trolls, le roi et la reine d’Arendelle décident de couper leur aînée de tout contact avec l’extérieur, aussi bien pour la protéger de la peur et de l’hostilité que ses pouvoirs pourraient inspirer à autrui que pour préserver les gens, et particulièrement Anna, de sa magie dangereuse car incontrôlée.

Elsa grandira donc tenue au secret de sa chambre, dans un château aux portes closes, et ce même après la tragique disparition en mer de ses parents. Elsa doit alors endurer d’être séparée d’Anna qui ne comprend pas le changement d’attitude de son aînée à son encontre, d’autant que Grand Pabbie a ôté de la mémoire de la jeune princesse toute trace de la magie de sa sœur lorsqu’il lui a prodigué ses soins.

Après des années de vie recluse, durant lesquelles elle n’a eu de cesse d’essayer de contrôler en vain ses pouvoirs, Elsa atteint la majorité et doit être sacrée reine d’Arendelle : les portes du château d’Arendelle s’ouvrent de nouveau pour les festivités de son couronnement auxquelles sont conviés le peuple d’Arendelle et des dignitaires de nombreux pays étrangers.

Persuadée par son père, depuis son plus jeune âge, qu’elle doit dissimuler ses pouvoirs, les cacher à tout le monde, Elsa redoute de ne pas y parvenir lors de son couronnement. Or, dès lors qu’Elsa se laisse dépasser par ses sentiments, sa magie devient imprévisible et incontrôlable. Ainsi, si la jeune femme évite le pire en renfilant rapidement ses gants lors de son couronnement, alors que sa couronne et son sceptre se recouvraient déjà de glace, ses pouvoirs sont révélés aux yeux de tous lors des festivités données en son honneur après la cérémonie. Se mettant en colère contre sa sœur Anna qui n’accepte pas qu’elle lui refuse sa bénédiction pour son mariage avec le Prince Hans des Îles du Sud, elle projette sur le sol de la salle de réception des stalagmites de glace aiguisés devant ses convives médusés et terrorisés.

Effrayée par la réaction de ses invités dont certains, le Duc de Weselton en tête, crient à la sorcellerie, tandis que d’autres ne parviennent pas à masquer la peur qu’elle leur inspire, Elsa prend la fuite, abandonnant son trône et sa couronne. Elle ignore alors qu’elle vient de plonger le royaume d’Arendelle dans un hiver implacable et imprévisible, en plein cœur du mois de juillet. C’est dans la Montagne du Nord, désert de neige reculé de son royaume, qu’elle décide de s’établir. Seule dans cette étendue glacée, elle se sent enfin délivrée de ses tourments, libérée de ses maux intérieurs : se pensant désormais en paix avec sa magie, Elsa utilise ses pouvoirs pour se bâtir un palais et se vêtir d’une robe translucide et d’une couronne de glace. Elle est, dès lors, devenue la « reine des neiges ».

L’apaisement est de courte durée pour Elsa. La reine est en effet de nouveau confrontée à ses démons lorsqu’elle se retrouve face à Anna, qui est parvenue à la retrouver grâce notamment à Olaf, le bonhomme des neiges que les deux sœurs avaient créé étant petites et auquel la « reine des neiges » a inconsciemment redonné vie en libérant sa magie au cœur de la Montagne du Nord. En voyant le bonhomme de neige, Elsa se remémore dans un premier temps son enfance heureuse et les jeux partagés avec sa cadette, avant que le souvenir de la nuit où elle la blessa accidentellement ne refasse surface et la convainque de ne pas regagner le château royal d’Arendelle comme la prie de le faire Anna.

Ayant de nouveau l’impression d’être un danger pour ceux qu’elle aime, Elsa finit de se laisser gagner par la peur et la colère lorsqu’elle apprend enfin que sa magie a eu pour conséquence de plonger son royaume dans un hiver éternel : submergée par ses émotions, la reine est de nouveau incapable de maîtriser sa magie et blesse Anna d’un jet de glace au cœur…

Pour elle, plus de retour en arrière possible : elle crée un gigantesque golem des neiges, Guimauve, pour chasser définitivement et le plus loin possible de son palais sa sœur, Olaf et Kristoff, un baroudeur des montagnes qui accompagne Anna.

S’inquiétant pour sa fiancée Anna, qu’il ne voit pas revenir de la Montagne du Nord, le Prince Hans prend la tête d’une expédition qui parvient rapidement au palais de glace d’Elsa. Alors que le prince des Îles du Sud et les gardes royaux d’Arendelle se battent contre Guimauve qui leur bloque l’accès au château, les Gardes du corps du Duc de Weselton pénètrent à l’intérieur, bien décidés à mener à bien la mission que leur maître leur a secrètement confiée : abattre la reine Elsa et ainsi mettre un terme à sa sorcellerie. Comme à chaque fois qu’Elsa se sent menacée, sa magie prend le dessus sur elle : les deux hommes de main du Duc sont neutralisés par ses pouvoirs et ne doivent leur salut qu’à l’intervention de Hans qui parvient à raisonner la reine. Mais, alors qu’elle baisse sa garde, l’un des deux hommes tente de l’atteindre avec son arbalète ; son tir dévié par Hans, heurte l’un des lustres de glace du palais qui tombe sur Elsa et l’assomme. La reine légitime d’Arendelle regagne son château en tant que prisonnière.

Enfermée dans un donjon du château royal d’Arendelle, Elsa découvre, impuissante, le terrible spectacle de l’hiver rigoureux dans lequel ses pouvoirs magiques incontrôlés ont plongé le royaume. Sa magie prend finalement le meilleur sur ses chaînes et la reine, convaincue qu’elle ne peut mettre fin au sortilège, s’enfuit à travers les fjords pour rejoindre son palais de la Montagne du Nord. Ce faisant, elle déclenche une redoutable tempête de neige, révélant au Prince Hans que sa prisonnière s’est évadée.

Ayant rejoint Elsa au cœur du blizzard provoqué par sa magie, Hans lui ment en prétendant qu’Anna est morte à cause de la blessure qu’elle lui a infligée… En réalité, Anna est encore en vie et le prince des Îles du Sud l’a abandonnée, seule et mourante, dans une salle du château. Terrassée par la douleur et la culpabilité, vacille mettant fin à la tempête de neige. Hans, prince manipulateur convoitant le trône d’Arendelle, a enfin l’occasion de devenir roi, il lui suffit pour cela de tuer Elsa. Mais, alors qu’il est sur le point de frapper la reine d’Arendelle de son épée, Anna, dans un dernier sursaut, s’interpose devant son aînée avant de se figer en statue de glace, la magie d’Elsa ayant achevé de s’emparer de son cœur.

Grand Pabbie l’avait prédit, seul un acte d’amour pourra guérir le cœur glacé d’Anna… En risquant sa vie pour sauver sa sœur, c’est un tel geste que la jeune princesse vient d’accomplir ; la conséquence est immédiate, son cœur dégèle et Anna est saine et sauve. Les deux sœurs s’unissent alors pour neutraliser Hans et mettre un terme au sortilège d’hiver sans fin dont était victime leur royaume.

Si des sentiments comme la peur ou la colère rendaient ses pouvoirs incontrôlables, l’amour, notamment celui qui l’unie à sa sœur Anna, est la clef pour que la « reine des neiges » puisse dominer sa magie. Réconciliée avec elle-même, Elsa l’est aussi avec ses sujets qui découvrent que les pouvoirs de leur reine peuvent aussi être bénéfiques, source de joie et de bonheur lorsqu’elle leur offre, en plein été, une gigantesque patinoire dans la cour du château. Retrouvant la charge qui lui revient de droit, celle de reine d’Arendelle, elle met fin aux accords d’échanges avec le royaume du Duc de Weselton et ordonne que le Prince Hans soit reconduit chez lui pour y être jugé pour sa traîtrise. Elle décide aussi de récompenser ceux qui ont contribué à rendre possible cette issue heureuse : Kristoff, le véritable amour de sa cadette, est nommé fournisseur de blocs de glace officiel du château, son renne Sven est décoré et elle offre à Olaf un petit nuage de neige qui lui permettra de découvrir les joies de l’été sans jamais risquer de fondre.

Nombre de vues : 2699fois

Difficulté dans DisneyQuizz : Très facile (95% de bonnes réponses)

Date d'ajout sur DisneyQuizz : 04/12/2014



Publicité DisneyQuizz